Normes physiologiques!

Aller en bas

Normes physiologiques!

Message par Maya le Mar 24 Juil - 12:34

Normes physiologiques
· La température corporelle moyenne du chien se situe entre : 38°C - 39°C. Les chiens de petite taille, les lices gravides et les chiots ont une température légèrement plus élevée.
· La fréquence cardiaque au repos est de l’ordre de 60 à 80 pulsations par minute
· La fréquence respiratoire au repos se situe entre 10 à 12 respirations par minute
· Le temps de recoloration capillaire est inférieur à 2 secondes ( se fait en appuyant avec 1 doigt sur la gencive naturellement rose ; quand on enlève le doigt, la zone comprimée est blanche, mais reprend sa couleur rose initiale en 1 laps de temps qui porte le nom de temps de recoloration capillaire).
Symptômes

Lorsque la température corporelle du chien atteint 41°C, le sang doit être rapidement pompé de l’intérieur du corps vers la périphérie ce qui a pour conséquence une mauvaise irrigation des organes vitaux. C’est à ce moment que commence le coup de chaleur dont voici les différentes étapes, réparties en 2 phases
1ère phase.
· le chien halète bruyamment (la fréquence respiratoire peut atteindre 400 respirations par minute),
· le chien est abattu,
· puis titube,
· ses gencives se décolorent.
2ème phase
· la température corporelle monte à 42°C, 43°C.
· les muqueuses prennent une coloration violacée ou bleutée.
· très rapidement votre chien va vomir,
· avoir des instants d’inconscience avec désorientation,
· il peut avoir des crampes,l’albumine coagule,
· survient 1 œdème du cerveau avec hypertension intracrânienne,
· le chien sombre dans l’inconscience,
· la mort survient rapidement.
Conduite à tenir

Dans tous les cas de figure, il est préférable de conduire le chien chez le vétérinaire qui va perfuser pour une meilleure réhydratation.

Cependant vous pouvez agir de suite pour soulager l’animal en souffrance.

Dès les premiers symptômes, mettre le chien à l’ombre ( celle de la voiture est déjà acceptable) et le ventiler. Le tenir en laisse car il peut être désorienté.

À l’aide d’un linge mouillé d’eau froide, rafraîchir la tête et les oreilles.

Avec ce linge, rafraîchir le dessous des pattes, et remonter progressivement le long des membres.

Rafraîchir ensuite le haut des cuisses et des membres antérieurs, puis le ventre.

Penser à mouiller souvent le linge d’eau très froide, car la chaleur du chien réchauffe le linge.Si le chien en a la capacité, le faire boire doucement….. ne pas mettre de l’eau de force en gueule, car il peut ne pas être en mesure d’avaler, et dans ce cas, il risque l’étouffement. On peut alors passer un linge mouillé dans la gueule , et sur la langue.

Si vous avez la possibilité d’intervenir pendant la première phase, vous avez toutes les chances de remettre votre chien d’aplomb rapidement…

Ces gestes simples peuvent sauver la vie de votre animal pendant son transport à la clinique vétérinaire …..

Si vous êtes confrontés à la 2° phase, faites les mêmes gestes, dans la voiture qui vous conduit chez le vétérinaire, avec calme et précision car vous savez maintenant qu’il ne faut pas perdre une seconde, le pronostic vital étant très, très réservé..

Ce qu’il ne faut surtout pas faire

Ne jamais baigner le chien, ou l’arroser au tuyau d’arrosage.

Car le brusque changement de température peut provoquer une hydrocution qui, elle, va lui être fatale.


A savoir également en cas de fortes chaleurs

La Ligue Française des Droits de l’Animal a effectué des relevés de températures au sol et à différentes hauteurs, au moyen d’une sonde thermométrique.

Lorsque la température ambiante atteignait 34° C à l’ombre, sur le trottoir du côté de l’ensoleillement, l’asphalte était à 45° C. la température passe à 44.1° C à 5 cm du sol, 43° C à 10 cm, 41° C à 15 cm, 38.8° C à 20 cm, 37.3° C à 30 cm et 37.1° C à 50 cm de hauteur.

Si la température ambiante est plus forte, la température du sol peut dépasser 50° C.

Promenés sans précautions, les chiens peuvent être atteints de brûlures des coussinets qui s’infecteront souvent. Les chiens de petite taille et les chiots sont en entier dans une couche d’air à température très supérieure à leur température corporelle.

PRECAUTIONS
· promener les chiens à l’ombre,
· les faire marcher dans l’eau (propre) dès que possible,
· après la promenade, tremper les pattes dans l’eau fraîche ET LES SECHER
· porter toujours les chiots dans les bras et, autant que possible, les chiens de petite taille.
En conclusion

En présence d’un coup de chaleur, restez calme, car votre agitation va provoquer un stress inutile à votre chien, parlez doucement, rassurez le, et agissez avec précision sans comportement extrême, appelez votre vétérinaire , ou tout simplement allez à son cabinet sans perdre de temps, en commençant les premiers gestes décrits plus haut.

Et tout d’abord, pensez à la prévention de ce coup de chaleur : ne laissez jamais votre chien seul dans un véhicule, même pour quelques minutes, même dans un véhicule à l’ombre, même si vous croyez qu’il ne fait pas si chaud que cela…..
Quand vous voyagez avec votre animal, pensez à le rafraîchir très régulièrement.

************************************************


Si notre chien est exposé trop longtemps au soleil, ou dans une automobile arrêtée, des jeux trop violents en plein été, un accouplement en plein soleil lors d'une journée de canicule, peuvent provoquer un coup de chaleur. Cela peut être mortel, il faut donc agir très rapidement.

Symptômes:

Le chien halète de façon bruyante, la bouche ouverte au maximum cherchant de l'air. Si rien n'est fait il tombe très vite dans le coma.

Ce que nous devons faire:

Mouiller le chien à l'eau froide, en l'arrosant, en le roulant dans une flaque d'eau, dans une piscine… etc. Une fois bien mouillé, le faire coucher dans un endroit frais et déposer des serviettes humides sur sa tête. Vous lui faites couler de l'eau dans la gueule. Ceci est le soin d'urgence, il faut toujours prévenir le vétérinaire.


************************************************
Le coup de chaleur tue silencieusement et rapidement
Le coup de chaleur se produit quand la température interne d’un animal s’élève suffisamment pour causer la mort. Pour qu’un coup de chaleur se produise, divers facteurs doivent être réunis : un espace restreint, une mauvaise ventilation et une température ambiante élevée, comme celle que produit l’exposition directe au soleil. Les chiens et les humains perdent environ 70 p. 100 de leur chaleur corporelle par la surface du corps. Par conséquent, une aération continue de l’environnement immédiat est essentielle au refroidissement du corps.

Les chiens se refroidissent aussi en haletant. La chaleur corporelle ainsi éliminée peut réchauffer l’air ambiant si l’animal se trouve dans un espace restreint. L’absence de ventilation augmente la température sans permettre au corps de se refroidir efficacement.

Un chien peut subir un coup de chaleur dans un espace restreint même si la température de la pièce est inférieure de près de 10 °C à la température normale du chien. Les chats supportent plus facilement les températures élevées, mais dans une certaine mesure seulement. Leur capacité de tolérer des températures corporelles plus élevées vient peut-être du fait qu’ils vivaient à l’origine dans les déserts et qu’ils peuvent se refroidir en se léchant.

Dans une voiture, outre la ventilation, d’autres facteurs peuvent augmenter les risques de coup de chaleur. Ce sont notamment l’intensité des rayons solaires, l’humidité, la couleur de la voiture, le type de couvre-siège et le vent. L’état de santé et la taille de l’animal, l’épaisseur de sa robe, la présence d’eau fraîche, un repas récent et même le tempérament de l’animal peuvent influencer la température de son corps. Ainsi, un animal angoissé, excité ou effrayé, ou qui aboie beaucoup risque davantage de subir un coup de chaleur qu’un animal calme.

Les races brachycéphales, comme les Carlins, les Pékinois et les Bulldogs, sont plus susceptibles de souffrir de problèmes liés à la chaleur.

Les coups de chaleur se produisent quand la température corporelle d’un animal est très élevée, habituellement au delà de 41 °C (entre 106 et 109 °F). Les symptômes comprennent le halètement rapide, la peau chaude et sèche, des gencives luisantes et rouges, des vomissements et une expression d’anxiété ou de fixité. Le collapsus, le coma et la mort suivent peu après.

Pour soigner un animal qui a subi un coup de chaleur, il faut réduire le plus vite possible sa température corporelle. La façon la plus efficace d’y arriver est de le plonger dans de l’eau froide ou dans un bain de glace. Si ce n’est pas possible, on peut l’arroser avec un boyau d’arrosage et lui appliquer des blocs réfrigérants (ice packs). Il faut masser la peau vigoureusement et faire effectuer des mouvements des pattes pour activer la circulation sanguine. Une fois ces mesures prises, il est essentiel d’amener l’animal à un hôpital vétérinaire le plus tôt possible.
Le coup de chaleur peut se produire très rapidement, même chez des animaux laissés très brièvement dans une voiture dont les vitres sont en partie ouvertes. Puisque la prévention demeure le meilleur remède, il ne faut jamais laisser des êtres vivants seuls dans une voiture pendant l’été.


Pris sur mon forum de Danois bravo
avatar
Maya
Je me dégêne

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 22/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Normes physiologiques!

Message par etoilefilant le Mar 24 Juil - 20:00

bravo Wowwww, merci de partager ça avec nous!!!

_________________
Souriez, c'est gratuit !
http://legrenierdetoilefilant.blogspot.com/
avatar
etoilefilant
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1555
Age : 45
Localisation : Québec
Date d'inscription : 28/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://lescopinesducoin.forumotions.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum